• +228 22 55 08 63 // 79 97 14 30
  • info@esperanceloyola.org

Prévention

Protection de l'enfant

Les Préférences Apostoliques et la Protection de l’enfant au cœur de l’actualité des Centres Sociaux Loyola

En ce Mercredi, 25 Octobre 2019, la direction et le staff des Centres Sociaux Loyola (Centre Espérance Loyola-CEL et Centre Culturel Loyola -CCL) se sont réunis pour réfléchir sur les quatre Préférences Apostoliques de la Compagnie de Jésus tout en analysant les risques  de l’environnement du travail en vue d’une meilleure Protection de l’Enfant.

Renforcement de capacité du Staff des Centres Sociaux Loyola sur la Protection de l'enfant.
Renforcement de capacité du Staff des Centres Sociaux Loyola sur la Protection de l’enfant.

C’est dans une atmosphère d’échange conviviale que le Directeur des Centres Sociaux Loyola, le Père Désiré YAMUREMYE, Sj,  dans ses interventions, a invité le personnel à accorder une attention particulière, dans l’exercice des fonctions, aux quatre Préférences Apostoliques de la Compagnie de Jésus  qui sont  : Aider les gens à trouver Jésus Christ et à le suivre ; Marcher aux côtés des pauvres, des personnes blessées dans leur dignité, des exclus et de ceux que la société considère sans valeur, dans une mission de réconciliation et de justice ; Cheminer avec les jeunes -les accompagner dans la création d’un avenir plein d’espoir et enfin Prendre soin de notre Maison Commune -travailler, avec la profondeur de l’Évangile, à la protection et au renouveau de la Création divine.

Quand à ce qui concerne l’analyse des risques sur la Protection de l’Enfant, le Directeur a exhorté le personnel à la prise en compte des droits fondamentaux de l’enfant. Ceci, étant donné que nous sommes au service des enfants et des jeunes, surtout ceux vulnérables.  L’intérêt de l’enfant se doit d’être au centre de toutes actions dans les locaux des Centres Sociaux Loyola. Il s’agissait pour le staff et la direction de relire le protocole et le manuel de procédures en vue d’un renforcement de capacité et d’un nouvel engagement tant pour les nouveaux que pour les anciens. Il a été convenu de revoir notre protocole et le code de conduite que chacun doit s’engager à respecter en y posant sa signature.  Signalons que depuis l’année apostolique écoulée, dans chaque bureau et lieu de rencontre au sein des Centres, la charte des Nations Unies concernant la protection de l’enfant est affiché à un endroit visible pour  rappeler à chacun et à chacune qu’en toutes circonstances l’enfant est à protéger. 

Renforcement de capacité du Staff des Centres Sociaux Loyola sur la Protection de l'enfant.
Renforcement de capacité du Staff des Centres Sociaux Loyola sur la Protection de l’enfant.

Rita A. K. ALABA

Rentrée Scolaire 2019 - 2020

« MAGIS » au cœur de la Rentrée Scolaire des Enfants des CENTRES SOCIAUX LOYOLA, Lomé

Dans le souci de soulager la peine des parents qui n’ont pas les moyens de subvenir aux besoins de leurs enfants à l’aube de la rentrée scolaire au Togo, le partenaire MAGIS–Italie a donné l’opportunité aux Centres Sociaux Loyola d’offrir un appui scolaire aux Orphelins et Enfants Vulnérables (OEV) d’Agoè et ses environs.

Ils étaient au total tous sexes confondus 115 enfants de cours primaire, secondaire et lycée qui  ont reçu des fournitures scolaires ce jeudi 12 septembre 2019.  Il est à rappeler que les Centres Sociaux Loyola (CCL – CEL) de coutume appuient les enfants exposés inscrits sur leur file active et qui ont bien réussi leur année scolaire. C’est un moment de partages des difficultés et des peines rencontrées au cours de l’année scolaire passée. C’est aussi l’occasion d’encourager et de soulager les peines de nombreux parents (maman et tuteurs) qui n’ont pas de moyens pour subvenir à l’éducation et à la formation intégrale de leurs enfants. Il a été rappelé aux parents de protéger leurs enfants contre les violences et abus de tout genre en vue de leur épanouissement. De même, les enfants ont été sensibilisés sur « comment bien préparer sa rentrée scolaire en vue d’une bonne réussite en fin d’année » et « comment éviter les IST/VIH/Sida ». Aux filles en particulier, celles de collèges et lycées, les questions de grossesse et de gestion des menstruations ont été abordés.

Ce fut une journée pleine d’activités intenses couronnées par le partage des kits scolaires par niveau. En rappel, la rentrée scolaire au Togo cette année est prévue pour le lundi 16 septembre 2019. Nous souhaitons d’ores et déjà une bonne et agréable rentrée à tous les écoliers et élèves du collège et lycée au Togo et encourageons les parents d’être à l’écoute des préoccupations des enfants dans leur vie scolaire. Enfin, nous remercions le partenaire « MAGIS-Italie » d’être toujours au cœur des besoins des Orphelins et Enfants issus de familles vulnérables tout en leur donnant la chance de continuer leurs études et formations. 

Rentrée Scolaire 2019 - 2020

Don de fournitures scolaires – Rentrée 2019 – 2020

 Ornela Emefa PAKOU
delegue_PAO

Discernement et Leadership en Apostolat Jeune

Du 16 au 18 Août 2019, s’est déroulé à Nairobi un atelier de travail sur le : « Discernement et Leadership en Apostolat Jeune» organisé par la Conférence Jésuite d’Afrique et de Madagascar (JCAM).  Il a été marqué par la participation des jésuites et des collaborateurs travaillant en milieu jeune, délégués de différents pays : Afrique du Sud, Burundi,  Cameroun, Ethiopie, Kenya, Madagascar, Nigéria, Rwanda, Tanzanie, Togo, Zambie et Zimbabwe représentant les provinces de l’Afrique et du Madagascar.

Dans son mot introductif, le Président du JCAM, le Père A. E. Orobator, SJ a lancé l’atelier en mettant le thème en relation  avec les quatre Préférences Apostoliques Universelles de la Compagnie de Jésus. Dans cet élan, il a vivement encouragé les participants à devenir des catalyseurs, des ambassadeurs, des champions et des leaders ignaciens tout en faisant preuve de créativité et d’ouverture dans leur ministère avec les jeunes.

Intervention du Père Orabator, SJ, Président du JCAM
Intervention du Père Orabator, SJ, Président du JCAM

Au cours des sessions plénières et des travaux en carrefour organisés par l’équipe de coordination menée par l’Assistant du Président du JCAM, le P. John The Baptist Anyeh Zamcho, SJ, divers  modules et diverses préoccupations furent abordés, tels que le discernement, l’accompagnement spirituel, la supervision spirituelle, l’accompagnement des jeunes, la pratique des conversations spirituelles et de l’ Examen biquotidien ainsi que  les défis à relever. Il est à rappeler que les différents formateurs et facilitateurs à l’instar des Pères Jésuites Mboya , Zoundi, Malulu, Chilufya,  Nyongesa, Tenda ainsi que de Mademoiselle Puleng, au passage de leur modules respectifs,  ont insisté sur les lignes directrices qui doivent  être définies au préalable entre le « Directeur» et le « Dirigé » en vue d’éviter les abus.

Délégués de la PAO
Délégués de la PAO

Les pays en l’occurrence des centres d’interventions des participants, les études de cas  et les contributions en idées fondées sur les réalités concrètes des différents pays des participants ont permis  d’enrichir la session toute en la rendant fructueuse. En somme, il est à retenir que pour un apostolat fructueux et sans cesse récréatif, les encadreurs et formateurs doivent faire preuve de disponibilité, d’écoute et de flexibilité dans leur rapport avec les jeunes.

Le ton est ainsi donné aux délégués de rendre utile cette formation dans leurs diverses provinces pour un service de qualité aux côtés des jeunes qui restent une couche exposée.

Délégués de Madagascar
Délégués de Madagascar

En concluant la session dans une atmosphère fraternelle et conviviale, il fut spécialement recommandé aux différentes équipes coordinatrices de médiatiser la session afin d’actualiser son caractère historique, étant la première du genre à être organisée par le JCAM.

Yves TASSI, SJ. & Ornela Emefa PAKOU (Délégués de la PAO)

Formation des formateurs sur le projet « Employabilité et Insertion des jeunes »

Huit jours après le lancement officiel du projet « Employabilité et Insertion des jeunes déscolarisés issus des familles vulnérables d’Agoè par la formation socioprofessionnelle », ce fut la formation des formateurs sélectionnés pour mettre en œuvre les ateliers pratiques avec les apprentis.  Elle s’est tenu 22 au 23 juillet 2019 dans la salle de réunion du CCL.  Quelques patrons et patronnes ont pris part à cette formation.

Formation des patrons et patronnes
Formation des patrons et patronnes

Il s’agit des formateurs retenus sur le projet après un choix sélectif fait par le bureau cantonal des métiers en collaboration avec la direction du CCL.  Des modules portant sur : le management, la gestion financière, le respect des horaires (ponctualité),  le respect mutuel,  des règlements d’hygiènes, la protection des enfants et des mineurs, l’innovation et la créativité avec les jeunes dans les divers ateliers ont été développés.  Ces modules ont été donnés différemment par Mme Emefa PAKOU et le Père Désiré YAMUREMYE, SJ. La participation a été active et les participants témoignent avoir acquis de nouvelles compétences pour la gestion future de leurs ateliers. Dix formateurs sélectionnés sur le projet ont pris part à ce renforcement de capacités. Le but principal est de bien gérer les jeunes apprentis dans les ateliers crées au sein du CCL. Ils sont deux par ateliers et garantissent leur suivi et une formation de meilleure qualité à leur donner. Ils sont aussi les parrains et marraines des 50 apprentis. Toutefois, d’autres patrons non sélectionnés se sont portés aussi garant pour un stage dans leurs ateliers pour un perfectionnement des jeunes. Le président cantonal des métiers d’Agoé, Monsieur TONOU Mawuli Elias, réitère au cours de cette formation leur engament à travailler et suivre de près la jeunesse d’Agoé pour leur  épanouissement et leur auto prise en charge. Cette formation a duré deux (2) jours. Les divers jeux de rôles ont meublés les sessions.

Ornela Emefa PAKOU

Employabilité

Lancement du projet « Employabilité et Insertion des jeunes ».

Le lundi 15 juillet 2019 a été la journée de lancement de toutes les activités du projet. Ce lancement a mobilisé les patrons et patronnes de la chambre des métiers, leur bureau communal et préfectoral. Ce fut une matinée riche en couleurs. Le contenu essentiel du projet a été expliqué en vue de la bonne collaboration entre les Centres Sociaux Loyola (CCL-CEL) et la Chambre Cantonale des Métiers (CCM).

En effet, les Centres Sociaux Loyola plus précisément le Centre Culturel Loyola (CCL) en collaboration avec la Chambre Régionale des métiers représentée par la Chambre Cantonale d’Agoé a reçu un financement de son partenaire financier MAGIS INTERNATIONAL Italie.

Comme l’indique si bien déjà le titre du projet, il s’agit de donner une formation de qualité dans divers domaines d’artisans et ensuite aider les bénéficiaires à s’insérer économiquement dans un monde professionnel en vue de leur autonomisation. C’est un projet qui contribue à la diminution de la pauvreté au sein de la jeunesse de la préfecture d’Agoé-Nyivé et de ses environs. Ainsi, 50 jeunes seront les cibles principales. Diverses activités de formation théorique comme pratique vont meubler les ateliers. Quatre (04) corps de métiers artisanaux sont valorisés. Il ’s’agit de la cordonnerie, la couture -maroquinerie, la coiffure et la cuisine.

Un groupe de patrons et patronnes

Au total, une vingtaine de personnes ont assisté au lancement dudit projet. Le Père Directeur des Centres Sociaux Loyola, P. Désiré YAMUREMYE, SJ a pris soin de conscientiser les patrons et patronnes sur l’avenir des jeunes qui sont la relève de demain. En retour, ils se sont engagés à donner leur maximum pour le bien – être et l’autonomisation des jeunes en particulier ceux éligibles sur le projet. Le lancement a eu lieu dans la salle de réunion du CCL. Débuté à 9h30, il a pris fin à 11h par une séance de photos en famille.

Photo d'ensemble des participants
Photo d’ensemble des participants

                                                                                                    Ornela Emefa PAKOU

Sensibilisation dans les CRM

Sensibilisation dans les Chambres Régionales de Métiers – C.R.M

Dans le souci de maintenir la collaboration avec les Chambres Régionales de Métiers – C.R.M et d’aider les apprentis et leurs responsables à mener une vie sexuelle épanouie, le service de prévention du Centre Espérance Loyola a effectué six (06) séances de sensibilisation dans trois (03) différentes C.R.M sur la période de Mai à Juin 2019. 

Les différents ateliers de ces séances de sensibilisation ont portés sur « l’hygiène de vie et la santé sexuelle et reproductive ».

Séance de sensibilisation avec les apprenti(e) dans une C.R.M
Séance de sensibilisation avec les apprenti(e) dans une C.R.M

Echos du 08 Mars 2019 dans les Centres Sociaux Loyola

La célébration de la journée Internationale du droit de la femme ce vendredi 08 mars 2018, a été une journée pas comme les autres dans les Centres Sociaux Loyola. Les femmes bénéficiaires des centres (C.E.L & C.C.L) ont particulièrement donné priorité à l’amélioration de leur santé et  conditions de vie. C’est une expression de leurs droits à travers leur autonomie financière face à leurs vulnérabilités.

Elles étaient une soixantaine à travailler en synergie tout autour de la fabrication des savons  en passant par une démonstration culinaire qui démontre combien une famille peut manger équilibré avec une bonne gestion des ressources disponibles.

Le thème du jour « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement »  a été débattu dans la grande salle polyvalente du complexe sportif entre les femmes bénéficiaires. Les femmes des Centres Sociaux Loyola ont été appuyées dans cette célébration par les hommes. Ce fut une journée pleine de couleurs et d’activités.

La stratégie était de montrer comment par une prise de conscience de sa situation, chaque femme peut devenir leader de sa famille, relever les défis et créer une autonomie tout autour d’elle et de sa famille tout en réclamant ses droits et en même temps en accomplissant ses devoirs.

Cette journée de réflexion s’est terminée dans une ambiance festive de danses et de partages de repas convivial. Le rendez-vous prochain est pris pour l’édition 2020.

Ornela Emefa PAKOU

Centres Sociaux Loyola : De nouvelles cordes se tissent…

La nouvelle année 2018-2019 a bien démarré au Centre Culturel Loyola (C.C.L) et au Centre Espérance Loyola (C.E.L) maintenant associés pour être les Centres Sociaux Loyola. Cette reconfiguration des centres a été ponctuée par l’installation d’une nouvelle équipe dirigeante. La nouvelle direction des Centres coordonnée par le Père Désiré YAMUREMYE SJ, (Directeur des Centres Sociaux) et le Père Patrick Césaire  ZORO SJ, (Directeur Adjoint) œuvre à redynamiser et diversifier les activités des centres.  C’est une alliance entre deux centres jésuites à proximité qui placent les valeurs éthiques, pastorales, culturelles et sanitaires de référence au profit de la jeunesse et des familles d’Agoè et ses environs au Togo.

Le travail de définition des plans stratégiques et opérationnels des Centres Sociaux, un nouveau pas vers l’excellence !

Désormais, le travail du Centre Espérance Loyola et du Centre Culturel Loyola est imbriqué. Quoique deux plans stratégiques et opérationnels aient été élaborés, aucun centre ne peut désormais travailler sans l’autre, surtout avec un même personnel. Ces plans stratégiques et opérationnels constituent un premier pas des centres vers leur renaissance en définissant un outil de planification sur la période 2018- 2022 pour aider au développement de cette institution.

Acquisition d’un appareil de comptage de CD4 ce 23 janvier 2019 : une joie qui se renouvelle et se communique !

Après trois ans de crise au CEL et la non réparation de l’appareil CD4, le Père YAMUREMYE n’a ménagé aucun effort dans sa collaboration immédiate avec le Ministère de la Santé Publique gérant les financements du Fond Mondial au Togo en vue de l’acquisition d’un nouveau compteur CD4 pour le CEL au profit des personnes vivant avec le VIH. Avec les fruits que portent une telle collaboration, une joie légitime jaillit du cœur des malades comme du personnel pour la prise en charge médicale des malades du VIH. L’acquisition de cet appareil a fait renaître les activités du service laboratoire avec une plus large fréquentation et une plus grande visibilité dans la zone.

Compteur CD4
Compeur CD4 FACS Presto

Formations-Sports-Loisirs

Afin de répondre à sa manière de fonctionner suivant la triade : Formations, sports et loisirs, les Centres Sociaux Loyola avec leur bibliothèque poursuivent leur service de recherche, de consultation, d’emprunts de documents à tous les niveaux d’études (de la maternelle aux fonctionnaires) ; l’installation d’une nouvelle connexion Internet vient appuyer les recherches en ligne de tous les usagers du centre.

Les complexes sportifs et la salle de gymnastique répondent aux différentes demandes du public en entraînements, en exercices physiques et en pratique sportive.

Le Club musical aussi n’a pas cessé de faire sa remise à niveau dans le but de l’organisation de diverses manifestations dont la plus proche est la Soirée Saint Valentin en chansons le Samedi 16 Février 2019 à partir de 19h00.

Afin d’améliorer les conditions de vie de toute personne en général, et de la gente féminine en particulier, surtout les nécessiteuses des Centres Sociaux Loyola, le CCL en collaboration avec la Caritas Italienne, organise de janvier à mars 2019 une formation entrepreneuriale dans de divers domaines. En effet, elles étaient une trentaine répartie dans les divers ateliers de formation à savoir : l’atelier de couture, de coiffure-tresse-pédicure-manucure, de la fabrication de savons de Marseille, de la décoration et d’emballage de colis, de fabrication de fromage et du lait de Soja qui, ont déjà commencé et se poursuivent jusqu’en fin février 2019.

D’autres ateliers sont programmés pour le mois de mars. Il s’agit de l’atelier de fabrication des objets d’art, de la fabrication de pagnes traditionnels (Kenté) et de la maroquinerie (les accessoires en pagnes).

Les ateliers de formation
Divers ateliers de formation

Père Martin BRIBA SJ,  Responsable  des œuvres de l’ouest dans les murs des Centres Sociaux Loyola…

Arrivé depuis le 08 février au Togo, le Père Martin BRIBA, SJ a eu l ’occasion de célébrer les messes matinales ainsi que la messe dominicale avec les paroissiens à la communauté Jésuite de Lomé. Ce lundi 11 février, il a eu l’opportunité de rencontrer l’équipe dynamique des Centres Sociaux pour non seulement témoigner sa reconnaissance pour le travail abattu mais aussi pour saluer. Le Père Martin est à sa 3ème rencontre avec le personnel des Centres. Il a par ailleurs retracé les difficultés en cours surtout au niveau du CEL. Ce qui l’a amené à faire l’historique sur l’appel de la province de la PAO au Père Désiré YAMUREMIE, pour faire renaitre les centres de par son expérience dans le domaine de la pastorale sociale de la Compagnie.

Rencontre Equipe et P. Martin
Rencontre du Père Martin BRIBA, SJ avec l’équipe des Centres Sociaux Loyola

Selon le Père Martin, la transparence, l’honnêteté, le travail bien fait avec beaucoup d’initiatives doivent être le leitmotiv des centres. Enfin, il a demandé à l’équipe de bien collaborer avec le Directeur et de suivre ses directives pour un travail en synergie et la réalisation des valeurs que sont : Le travail en réseau, La compassion, La transparence, L’innovation pour plus de résultats et l’entreprenariat.

Photo de famille
Photo de famille avec le Père Martin B., SJ (3ème à droite) et le Directeur, Père Désiré Y., SJ (2ème à gauche)

Ornela Emefa PAKOU,
Chargée de Projets et Prise en Charge au CEL
et
 Rita Kafui Afi ALABA, 
Assistante du Directeur

Dépistage LYTOKO

Mobilisation et dépistage en clinique mobile aux lycéens.

Le Centre Espérance Loyola, en collaboration avec l’association AV-Jeunes et le Conseil National de Lutte contre le Sida (CNLS-Togo) a organisé dans l’un des plus grands collèges et lycée du Togo (Lycée de Tokoin), le dépistage au VIH et Hépatites dans le cadre de la commémoration du 1er décembre 2018. La mobilisation a été assurée par l’association partenaire AV-JEUNES de Monsieur Rodrigue AKOLLY, qui fut l’initiateur des Trophées Vierges que le C.E.L avait parrainé dans les années antérieures. Les jeunes ont été sensibilisés surtout sur les grossesses précoces en milieu scolaire et les conséquences de l’avortement dont les IST/VIH/Sida.


Ils ont été invité à connaitre leurs statuts sérologiques afin d’adopter des comportements responsables surtout lors des périodes de fêtes de fin d’année qui s’approchent.


Au total, 563 jeunes ont connu leur statut sérologique sur une campagne de 3 jours. Des préservatifs masculins et féminins ont été distribués pour renforcer les messages chez les jeunes sexuellement actifs. Il a été demandé à ceux qui pratiquent l’abstinence de demeurer dedans et à ceux qui vivent en relation de concubinage de demander à leurs partenaires de se faire dépister également dans les centres de dépistage les plus proches.
Le CEL a adopté des stratégies de sensibilisation de sous-groupes de 10 élèves (jeunes filles et garçons) selon leur niveau.

Dépistage au LYTOKO
Séance de Dépistage Vih et Hépatites au Lycée de Tokoin

Ornela Eméfa PAKOU

Sensibilisation CRM Loyola

Sensibilisation couplée de dépistage chez les apprenti(e)s.

Dans le cadre de la célébration du 1er décembre 2018, Journée Mondiale du Sida (JMS), une sensibilisation couplée de dépistage a été offerte aux  apprenti(e)s en couture et coiffure.

La cible la plus vulnérable lors des périodes de fêtes de fin d’année est la jeunesse. Parmi cette cible, les jeunes filles sont majoritairement exposées aux addictions d’alcool et de drogues. Elles se laissent emporter dans l’euphorie des fêtes et s’adonnent aux gains faciles en se livrant sexuellement pour avoir des biens matériels tels que les chaussures, les habits, les bijoux et autres.  Ainsi, elles restent vulnérables aux IST/VIH/Sida, aux grossesses non désirées et s’adonnent à une infidélité sans scrupule dans leurs relations.

L’objectif est d’intensifier la prévention du VIH/Sida et des Hépatites à travers la mise en œuvre d’initiatives éducatives pour un changement de comportement durable au sein de la jeunesse et dans les familles.  Les réponses aux questions, la distribution des gadgets portants des messages clés et les témoignages des paires ont été des meilleures pratiques pour faire passer les messages à l’endroit de la cible. Au total, 200 apprenti(e)s de diverses catégories dont 50 garçons et 150 filles ont pris part à  la sensibilisation et 80 apprenti(e)s ont effectué leurs tests au VIH et Hépatites.

Dépistage CRM Loyola
Dépistage aux Apprenti(e)s de la CRM Loyola

Ornela Eméfa PAKOU

123