• +228 92 08 51 62
  • info@esperanceloyola.org

Author Archive admin

La Compagnie de Jésus célèbre le 50è anniversaire du Secrétariat à la justice sociale et l’Écologie et discerne comment poursuivre son engagement à l’avenir

  • Sous le slogan « Un chemin de justice et de réconciliation : 50 ans et plus », le Secrétariat pour la Justice sociale et l’Écologie (SJES) célèbre son cinquantième anniversaire à Rome, du 4 au 8 novembre, à la Curie générale de la Compagnie de Jésus.
  • Sont réunis plus de 210 personnes du monde entier pour un moment historique, un kairôs, de la Compagnie de Jésus dans le but de renouveler l’engagement en faveur de la promotion de la justice et de la réconciliation avec la Création, dans un monde de plus en plus complexe

Rome, le 4 novembre 2019.- Le Secrétariat à la Justice sociale et à l’Écologie (SJES), né en 1969 à la demande du P. Pedro Arrupe, commémore en 2019 ses cinquante ans de dévouement à la mission de promotion de la justice sociale et de la réconciliation. Le cinquantième anniversaire sera un kairôs, un moment historique de la Compagnie de Jésus pour renouveler l’engagement dans la mission d’une foi qui rend justice et qui cherche la réconciliation, et une grande occasion de donner vigueur à sa dimension sociale et écologique. C’est pourquoi, à partir d’aujourd’hui, du lundi 4 au vendredi 8 novembre, aura lieu à la Curie générale de la Compagnie de Jésus à Rome, un congrès international avec la présence de plus de 210 personnes : jésuites, experts et militants de tous les continents, engagés dans ce que le pape François appelle les « périphéries » du monde.

Les défis auxquels le monde est confronté aujourd’hui sont plus complexes qu’il y a 50 ans. Nous vivons un changement d’époque historique pour l’humanité, déjà repéré par le Concile Vatican II. Par conséquent, cette rencontre a trois objectifs : (1) célébrer la fidélité de Dieu sur ce chemin, (2) discerner la feuille de route pour la mise en œuvre des Préférences Apostoliques Universelles (PAU) – les orientations qui guideront la Société de Jésus dans les dix prochaines années – dans le secteur social et (3) créer des occasions de collaboration et de réseautage avec d’autres.

Ce sera l’occasion de se rappeler le passé du SJES : les réussites, les étapes réalisés, les leçons apprises. Ce sera aussi l’occasion de réfléchir sur la manière dont le SJES peut mieux contribuer au respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales des personnes avec lesquelles il travaille dans le monde entier : de la lutte contre l’exploitation environnementale au Honduras, à la réhabilitation de jeunes membres de gangs aux États-Unis ; des Dalits ou intouchables et des peuples autochtones déplacés de leurs terres en Inde, aux défis éducatifs pour les jeunes en Afrique ; du travail avec les migrants et les réfugiés arrivant en Europe, à un engagement en faveur du changement climatique.

La séance d’ouverture s’est tenue ce matin à l’Aula Magna de la Curie Générale en présence du Supérieur Général de la Compagnie de Jésus, le Père Arturo Sosa SJ, du Cardinal Peter Turkson, Préfet du Dicastère du Vatican pour la Promotion du Développement Humain Intégral, du Cardinal Michael Czerny, SJ, Sous-Secrétaire de la Section des Réfugiés et des Migrants du Vatican du Cardinal Pedro Barreto SJ, Archevêque de Huancayo et Vice-Président de la Conférence épiscopale péruvienne (CEP), et du P. Xavier Jeyaraj SJ, Secrétaire à la Justice sociale et à l’Ecologie.

Comme l’a souligné le P. Sosa : « Profitons donc de ce moment très spécial où Dieu nous parle à nouveau et nous invite à faire mémoire, à remercier, à discerner et à prendre des décisions audacieuses, audacieuses et risquées, pour accompagner Jésus et son peuple dans la réalité des frontières, aux côtés des plus exclus, plus pauvres et plus vulnérables. »

Aujourd’hui aussi, on a rappelé le chemin suivi depuis 1969 et on a célébré une Eucharistie à la mémoire P. Pedro Arrupe e des 57 « martyrs » jésuites qui auront donné leur vie pour la cause de la foi et de la justice dans différentes parties du monde au cours des 50 dernières années.

Au cours des prochains jours, en particulier les mardi 5 et mercredi 6, le congrès se concentrera sur les défis du présent, sur le discernement de la feuille de route pour la mise en œuvre des Préférences Apostoliques Universelles, tandis que les deux derniers jours, les jeudi 7 et vendredi 8, seront l’occasion de renouveler notre engagement envers la mission de la Compagnie de Jésus et de trouver de nouvelles formes de collaboration et de mise en réseau.

Au long de la semaine, vous pourrez entendre diverses interventions, entre autres celles du P. Ismael Moreno SJ, qui travaille sur la ligne de front au Honduras avec la population locale dans la lutte contre l’exploitation des multinationales ; du P. Gregory Boyle SJ, Directeur de Homeboy Industries, une association qui tâche de réinsérer les enfants des gangs de Los Angeles ; de l’écologiste et militante politique indienne Sunita Narain, Directrice du Centre pour la Science et l’Environnement (CSE), du cardinal Michael Czerny SJ, Sous-Secrétaire de la Section des Réfugiés et des Migrants du Vatican, de l’économiste américain Jeffrey Sachs, Conseiller de l’ONU et Directeur de la Earth Institution, du jeune activiste sud-africain Noluthando Honono. Dans la matinée du jeudi 7 novembre, les participants seront reçus en audience privée par le pape François au Vatican.

« La célébration ne se concentre pas sur ce que nous avons accompli au cours des 50 dernières années, mais sur les pauvres et vulnérables », a déclaré le P. Xavier Jeyaraj, Secrétaire à la Justice sociale et à l’Écologie. « La pauvreté est un scandale que nous ne pouvons accepter. Notre objectif, qui rassemble plus de 200 personnes du monde entier, est de renouveler notre engagement et de réaffirmer que nous sommes déterminés à soutenir les pauvres et à reconnaître que Dieu souffre avec eux. » À l’occasion du 50e anniversaire du Secrétariat, différents événements, réunions et retraites ont déjà eu lieu tout au long de l’année en Amérique latine, en Asie et en Afrique, et d’autres initiatives auront lieu dans les mois à venir en Europe et en Amérique du Nord.

La conférence peut être suivie sur le site http://www.sjesjesuits.global/fr ou à travers les réseaux sociaux sur Twitter : https://twitter.com/sjes_rome et le hashtag #SJSE50ans

Liens d’intérêt pour la presse : (Ajouter)

Pour plus d’informations ou des demandes d’interview, veuillez contacter Iacopo Scaramuzzi au numéro 39.334.682126 et, pour les médias espagnols, Vega Castrillo au 34630746797.

Protection de l'enfant

Les Préférences Apostoliques et la Protection de l’enfant au cœur de l’actualité des Centres Sociaux Loyola

En ce Mercredi, 25 Octobre 2019, la direction et le staff des Centres Sociaux Loyola (Centre Espérance Loyola-CEL et Centre Culturel Loyola -CCL) se sont réunis pour réfléchir sur les quatre Préférences Apostoliques de la Compagnie de Jésus tout en analysant les risques  de l’environnement du travail en vue d’une meilleure Protection de l’Enfant.

Renforcement de capacité du Staff des Centres Sociaux Loyola sur la Protection de l'enfant.
Renforcement de capacité du Staff des Centres Sociaux Loyola sur la Protection de l’enfant.

C’est dans une atmosphère d’échange conviviale que le Directeur des Centres Sociaux Loyola, le Père Désiré YAMUREMYE, Sj,  dans ses interventions, a invité le personnel à accorder une attention particulière, dans l’exercice des fonctions, aux quatre Préférences Apostoliques de la Compagnie de Jésus  qui sont  : Aider les gens à trouver Jésus Christ et à le suivre ; Marcher aux côtés des pauvres, des personnes blessées dans leur dignité, des exclus et de ceux que la société considère sans valeur, dans une mission de réconciliation et de justice ; Cheminer avec les jeunes -les accompagner dans la création d’un avenir plein d’espoir et enfin Prendre soin de notre Maison Commune -travailler, avec la profondeur de l’Évangile, à la protection et au renouveau de la Création divine.

Quand à ce qui concerne l’analyse des risques sur la Protection de l’Enfant, le Directeur a exhorté le personnel à la prise en compte des droits fondamentaux de l’enfant. Ceci, étant donné que nous sommes au service des enfants et des jeunes, surtout ceux vulnérables.  L’intérêt de l’enfant se doit d’être au centre de toutes actions dans les locaux des Centres Sociaux Loyola. Il s’agissait pour le staff et la direction de relire le protocole et le manuel de procédures en vue d’un renforcement de capacité et d’un nouvel engagement tant pour les nouveaux que pour les anciens. Il a été convenu de revoir notre protocole et le code de conduite que chacun doit s’engager à respecter en y posant sa signature.  Signalons que depuis l’année apostolique écoulée, dans chaque bureau et lieu de rencontre au sein des Centres, la charte des Nations Unies concernant la protection de l’enfant est affiché à un endroit visible pour  rappeler à chacun et à chacune qu’en toutes circonstances l’enfant est à protéger. 

Renforcement de capacité du Staff des Centres Sociaux Loyola sur la Protection de l'enfant.
Renforcement de capacité du Staff des Centres Sociaux Loyola sur la Protection de l’enfant.

Rita A. K. ALABA

Rentrée Scolaire 2019 - 2020

« MAGIS » au cœur de la Rentrée Scolaire des Enfants des CENTRES SOCIAUX LOYOLA, Lomé

Dans le souci de soulager la peine des parents qui n’ont pas les moyens de subvenir aux besoins de leurs enfants à l’aube de la rentrée scolaire au Togo, le partenaire MAGIS–Italie a donné l’opportunité aux Centres Sociaux Loyola d’offrir un appui scolaire aux Orphelins et Enfants Vulnérables (OEV) d’Agoè et ses environs.

Ils étaient au total tous sexes confondus 115 enfants de cours primaire, secondaire et lycée qui  ont reçu des fournitures scolaires ce jeudi 12 septembre 2019.  Il est à rappeler que les Centres Sociaux Loyola (CCL – CEL) de coutume appuient les enfants exposés inscrits sur leur file active et qui ont bien réussi leur année scolaire. C’est un moment de partages des difficultés et des peines rencontrées au cours de l’année scolaire passée. C’est aussi l’occasion d’encourager et de soulager les peines de nombreux parents (maman et tuteurs) qui n’ont pas de moyens pour subvenir à l’éducation et à la formation intégrale de leurs enfants. Il a été rappelé aux parents de protéger leurs enfants contre les violences et abus de tout genre en vue de leur épanouissement. De même, les enfants ont été sensibilisés sur « comment bien préparer sa rentrée scolaire en vue d’une bonne réussite en fin d’année » et « comment éviter les IST/VIH/Sida ». Aux filles en particulier, celles de collèges et lycées, les questions de grossesse et de gestion des menstruations ont été abordés.

Ce fut une journée pleine d’activités intenses couronnées par le partage des kits scolaires par niveau. En rappel, la rentrée scolaire au Togo cette année est prévue pour le lundi 16 septembre 2019. Nous souhaitons d’ores et déjà une bonne et agréable rentrée à tous les écoliers et élèves du collège et lycée au Togo et encourageons les parents d’être à l’écoute des préoccupations des enfants dans leur vie scolaire. Enfin, nous remercions le partenaire « MAGIS-Italie » d’être toujours au cœur des besoins des Orphelins et Enfants issus de familles vulnérables tout en leur donnant la chance de continuer leurs études et formations. 

Rentrée Scolaire 2019 - 2020

Don de fournitures scolaires – Rentrée 2019 – 2020

 Ornela Emefa PAKOU
delegue_PAO

Discernement et Leadership en Apostolat Jeune

Du 16 au 18 Août 2019, s’est déroulé à Nairobi un atelier de travail sur le : « Discernement et Leadership en Apostolat Jeune» organisé par la Conférence Jésuite d’Afrique et de Madagascar (JCAM).  Il a été marqué par la participation des jésuites et des collaborateurs travaillant en milieu jeune, délégués de différents pays : Afrique du Sud, Burundi,  Cameroun, Ethiopie, Kenya, Madagascar, Nigéria, Rwanda, Tanzanie, Togo, Zambie et Zimbabwe représentant les provinces de l’Afrique et du Madagascar.

Dans son mot introductif, le Président du JCAM, le Père A. E. Orobator, SJ a lancé l’atelier en mettant le thème en relation  avec les quatre Préférences Apostoliques Universelles de la Compagnie de Jésus. Dans cet élan, il a vivement encouragé les participants à devenir des catalyseurs, des ambassadeurs, des champions et des leaders ignaciens tout en faisant preuve de créativité et d’ouverture dans leur ministère avec les jeunes.

Intervention du Père Orabator, SJ, Président du JCAM
Intervention du Père Orabator, SJ, Président du JCAM

Au cours des sessions plénières et des travaux en carrefour organisés par l’équipe de coordination menée par l’Assistant du Président du JCAM, le P. John The Baptist Anyeh Zamcho, SJ, divers  modules et diverses préoccupations furent abordés, tels que le discernement, l’accompagnement spirituel, la supervision spirituelle, l’accompagnement des jeunes, la pratique des conversations spirituelles et de l’ Examen biquotidien ainsi que  les défis à relever. Il est à rappeler que les différents formateurs et facilitateurs à l’instar des Pères Jésuites Mboya , Zoundi, Malulu, Chilufya,  Nyongesa, Tenda ainsi que de Mademoiselle Puleng, au passage de leur modules respectifs,  ont insisté sur les lignes directrices qui doivent  être définies au préalable entre le « Directeur» et le « Dirigé » en vue d’éviter les abus.

Délégués de la PAO
Délégués de la PAO

Les pays en l’occurrence des centres d’interventions des participants, les études de cas  et les contributions en idées fondées sur les réalités concrètes des différents pays des participants ont permis  d’enrichir la session toute en la rendant fructueuse. En somme, il est à retenir que pour un apostolat fructueux et sans cesse récréatif, les encadreurs et formateurs doivent faire preuve de disponibilité, d’écoute et de flexibilité dans leur rapport avec les jeunes.

Le ton est ainsi donné aux délégués de rendre utile cette formation dans leurs diverses provinces pour un service de qualité aux côtés des jeunes qui restent une couche exposée.

Délégués de Madagascar
Délégués de Madagascar

En concluant la session dans une atmosphère fraternelle et conviviale, il fut spécialement recommandé aux différentes équipes coordinatrices de médiatiser la session afin d’actualiser son caractère historique, étant la première du genre à être organisée par le JCAM.

Yves TASSI, SJ. & Ornela Emefa PAKOU (Délégués de la PAO)

Congrès Annuel de JENA – 2019

Le congrès annuel de JENA (Jesuit Justice and Ecology Network Africa) auquel prend par actuellement (05 au 09 août 2019) en Afrique du Sud le Directeur Exécutif des Centres Sociaux Loyola, le Père Désiré YAMUREMYE, SJ.

Photo de groupe – Congrès de JENA

Lancement officiel des activités des ateliers divers

Ce lundi 29 juillet 2019, le Père Désiré YAMUREMYE, SJ. Directeur  des Centres Sociaux en présence du Président de la Chambre Cantonal des métiers, Mr Elias Mawuli TONOU, les patrons et patronnes des 04 ateliers ouverts au CCL ainsi que les 50 jeunes apprentis retenus,  a lancé officiellement les travaux pratiques en ateliers divers à savoir la cordonnerie, la cuisine, la coiffure et la couture. 20 apprentis sont retenus pour apprendre la couture- maroquinerie, 10 pour la cuisine, 10 pour la coiffure et enfin 10 pour la cordonnerie. La cible des apprentis est composée majoritairement des jeunes filles soit 80%. La tranche d’âge retenue selon les normes du projet est de 15 à 25 ans. Le protocole de protection des enfants des Centres Sociaux Loyola est mis à disposition des patrons et patronnes des ateliers pour y veiller aux différentes formes d’abus. Des cours théoriques vont précéder les pratiques. Tout apprenti est convié à mettre du sérieux dans cette formation pour son épanouissement intégral. Le Père YAMUREMYE, SJ a pris soin de notifier aux jeunes déscolarisés de valoriser leurs compétences à travers l’apprentissage cette fois vu que l’école n’a pas marché. Il a invité enfin les jeunes au sérieux dans les ateliers, un travail bien fait,  à cultiver la discipline et la rigueur et à la fin sortir comme un jeune leader entrepreneur patron ou patronne.  Il a demandé en retour aux formateurs de donner une formation de qualité à ces jeunes vu la concurrence dans le marché des corps de métiers afin qu’ils puissent se distinguer des autres.

C’est d’ailleurs le lieu de créativité, d’innovation. Il a clore le lancement en demandant à tout un chacun de veiller sur leur santé tout en évitant les IST/VIH/SIDA et hépatites, les grossesses non désirées. Le Président cantonal en retour à inviter les apprentis comme leurs formateurs à donner le meilleur d’eux,  d’éviter les absences tout en cultivant en retour la ponctualité, de bien suivre leurs formateurs, d’être respectueux envers leurs pairs et leurs formateurs pour rehausser l’image des artisans et le Centre Culturel Loyola.

                                                                                                                                    Ornela Emefa PAKOU

Formation des formateurs sur le projet « Employabilité et Insertion des jeunes »

Huit jours après le lancement officiel du projet « Employabilité et Insertion des jeunes déscolarisés issus des familles vulnérables d’Agoè par la formation socioprofessionnelle », ce fut la formation des formateurs sélectionnés pour mettre en œuvre les ateliers pratiques avec les apprentis.  Elle s’est tenu 22 au 23 juillet 2019 dans la salle de réunion du CCL.  Quelques patrons et patronnes ont pris part à cette formation.

Formation des patrons et patronnes
Formation des patrons et patronnes

Il s’agit des formateurs retenus sur le projet après un choix sélectif fait par le bureau cantonal des métiers en collaboration avec la direction du CCL.  Des modules portant sur : le management, la gestion financière, le respect des horaires (ponctualité),  le respect mutuel,  des règlements d’hygiènes, la protection des enfants et des mineurs, l’innovation et la créativité avec les jeunes dans les divers ateliers ont été développés.  Ces modules ont été donnés différemment par Mme Emefa PAKOU et le Père Désiré YAMUREMYE, SJ. La participation a été active et les participants témoignent avoir acquis de nouvelles compétences pour la gestion future de leurs ateliers. Dix formateurs sélectionnés sur le projet ont pris part à ce renforcement de capacités. Le but principal est de bien gérer les jeunes apprentis dans les ateliers crées au sein du CCL. Ils sont deux par ateliers et garantissent leur suivi et une formation de meilleure qualité à leur donner. Ils sont aussi les parrains et marraines des 50 apprentis. Toutefois, d’autres patrons non sélectionnés se sont portés aussi garant pour un stage dans leurs ateliers pour un perfectionnement des jeunes. Le président cantonal des métiers d’Agoé, Monsieur TONOU Mawuli Elias, réitère au cours de cette formation leur engament à travailler et suivre de près la jeunesse d’Agoé pour leur  épanouissement et leur auto prise en charge. Cette formation a duré deux (2) jours. Les divers jeux de rôles ont meublés les sessions.

Ornela Emefa PAKOU

Employabilité

Lancement du projet « Employabilité et Insertion des jeunes ».

Le lundi 15 juillet 2019 a été la journée de lancement de toutes les activités du projet. Ce lancement a mobilisé les patrons et patronnes de la chambre des métiers, leur bureau communal et préfectoral. Ce fut une matinée riche en couleurs. Le contenu essentiel du projet a été expliqué en vue de la bonne collaboration entre les Centres Sociaux Loyola (CCL-CEL) et la Chambre Cantonale des Métiers (CCM).

En effet, les Centres Sociaux Loyola plus précisément le Centre Culturel Loyola (CCL) en collaboration avec la Chambre Régionale des métiers représentée par la Chambre Cantonale d’Agoé a reçu un financement de son partenaire financier MAGIS INTERNATIONAL Italie.

Comme l’indique si bien déjà le titre du projet, il s’agit de donner une formation de qualité dans divers domaines d’artisans et ensuite aider les bénéficiaires à s’insérer économiquement dans un monde professionnel en vue de leur autonomisation. C’est un projet qui contribue à la diminution de la pauvreté au sein de la jeunesse de la préfecture d’Agoé-Nyivé et de ses environs. Ainsi, 50 jeunes seront les cibles principales. Diverses activités de formation théorique comme pratique vont meubler les ateliers. Quatre (04) corps de métiers artisanaux sont valorisés. Il ’s’agit de la cordonnerie, la couture -maroquinerie, la coiffure et la cuisine.

Un groupe de patrons et patronnes

Au total, une vingtaine de personnes ont assisté au lancement dudit projet. Le Père Directeur des Centres Sociaux Loyola, P. Désiré YAMUREMYE, SJ a pris soin de conscientiser les patrons et patronnes sur l’avenir des jeunes qui sont la relève de demain. En retour, ils se sont engagés à donner leur maximum pour le bien – être et l’autonomisation des jeunes en particulier ceux éligibles sur le projet. Le lancement a eu lieu dans la salle de réunion du CCL. Débuté à 9h30, il a pris fin à 11h par une séance de photos en famille.

Photo d'ensemble des participants
Photo d’ensemble des participants

                                                                                                    Ornela Emefa PAKOU

Atelier sur le GEL

Préparation du projet de formation Global English Language – GEL.

Le JWL – Jesuit Worldwide Learning, représenté par le Père Peter BALLEIS, SJ a eu un atelier de travail ce mardi 25 juin 2019 à Lomé avec le staff des Centres Sociaux Loyola (CCL – CEL) sur la préparation des prochaines séances de formation en Anglais.

Les dispositions sont entrain d’être prises pour que ces formations soient effectives dès le mois de septembre de cette même année. D’amples informations seront communiquées dans les prochains jours.

Présentation du GEL par le Père Peter BALLEIS, SJ
Le staff des Centres Sociaux Loyola lors de la séance de communication sur le GEL
Sensibilisation dans les CRM

Sensibilisation dans les Chambres Régionales de Métiers – C.R.M

Dans le souci de maintenir la collaboration avec les Chambres Régionales de Métiers – C.R.M et d’aider les apprentis et leurs responsables à mener une vie sexuelle épanouie, le service de prévention du Centre Espérance Loyola a effectué six (06) séances de sensibilisation dans trois (03) différentes C.R.M sur la période de Mai à Juin 2019. 

Les différents ateliers de ces séances de sensibilisation ont portés sur « l’hygiène de vie et la santé sexuelle et reproductive ».

Séance de sensibilisation avec les apprenti(e) dans une C.R.M
Séance de sensibilisation avec les apprenti(e) dans une C.R.M